Extrait n°2 de l'iroko

20/06/2019

Dès demain elle se renseignera sur son lieu de travail pour mieux cerner Gabin. Son attitude lui paraît suspecte, comme s'il avait l'habitude de la drague, ce doit être un coureur, pense-t-elle.

Stressée, comme si elle avait été trahie par son intuition, elle se lance dans une fièvre acheteuse sur le net, du lèche-vitrine virtuel : elle clique, et hop dans le panier un blouson pour sa fille, hop un sac à main pour elle, tiens pourquoi pas après tout... et ce petit haut qui irait bien avec sa petite jupe noire, hop dans le panier.

Voilà... il faut savoir rester raisonnable. Déjà elle se sent mieux, ne serait-ce que d'avoir cliqué et mis les articles de côté. Au moment de régler avec sa CB une fenêtre s'ouvre car manifestement il y a un bug informatique, le paiement est impossible. Voilà que la technologie est contre elle, décidément que de contrariétés !

Bon, je laisse tomber, Diane est découragée en éteignant son ordinateur pour prendre la télécommande de sa télé. Elle zappe, zappe, zappe, rien ne la passionne, Gabin impose son visage sur toutes les chaînes. Diane est agacée de ressentir cet état de dépendance affective, prématurée de surcroît !

- Maman, tu regardes quoi ? l'interrompt Nina en surgissant du couloir, pantalon de jogging et tee-shirt informes.

- Tu n'es pas couchée toi ? Tu as cours à quelle heure demain ?

Sa mère la réprimande, endossant le rôle de parent normatif par frustration.

- Oh ça va, je ne suis plus une gamine, je viens chercher un verre d'eau, rassure-toi je ne te dérangerai pas plus longtemps ! - Ça donne envie de discuter avec toi, tiens... maugrée Nina.

- Tu m'apportes aussi de l'eau s'il te plaît ?!

Diane ne comprend plus sa fille. À croire que les ados sont des extraterrestres avec leurs codes, leurs émotions, leur culture, toutes ces données inaccessibles pour les non-ados.

- Dis-moi Nina.... Est-ce que tu as un petit copain ? demande Diane.

- Quoi ?! Pourquoi tu me demandes ça ?! T'es vraiment bizarre toi en ce moment je trouve ; tu te sens bien ? Mais non je ne suis pas en couple, t'inquiète.

Diane pense en rester là mais elle ajoute :

- Que dirais-tu si je rencontrais quelqu'un ?

- Je serai surprise, c'est sûr, tu ne m'as jamais parlé de personne... mais ça veut dire que tu as pécho, c'est ça hein ?! devine l'ado sagace.

- Il se pourrait bien qu'un jour je te présente quelqu'un, oui, bredouille Diane.

Nina regarde sa mère intensément, effectivement Diane lui semble différente, mais en quoi au juste ?